Retour

Attentats de Paris en 2015 : revivre après le choc

post image

« Nous sommes des funambules » : ils ont perdu un enfant dans les attentats

Ces parents éprouvent depuis les attentats du 13 novembre 2015, dont le procès s’ouvre mercredi, une perte violente, une absence irremplaçable. Ils se sont accrochés aux amis et aux jeunes rencontrés depuis.

 

Cliquez ici pour découvrir l’article d’Ouest France dans son intégralité